Lidy de Brouwer rejoint l'Association  écrituriales. 

 

Elle se présente : "J'écris et je fais de la peinture, activités qui me donnent pleine satisfaction. J'ai appris de la vie en quittant de plus en plus les chemins traditionnels. La satisfaction de vivre en plein accroissement, je l'ai trouvé en m'accordant plus de liberté et en choisissant ce qui est important pour moi. Je vis de la manière qui est la plus sensée pour moi, et c'est ce qui me fait écrire et peindre."

Elle nous offre quelques unes de ses poésies :

 

 

 

ouvrage de poésies
Quelques pommes de Lidy De Brouwer.pdf
Document Adobe Acrobat 3.0 MB

Site Lidy

 

Site Rozengeur

 

http://lidy.kwebbel.net

http://rozengeur.kwebbel.net

 

Courriel

lidydebrouwer@telenet.be

 

Le matin tôt,

quand le monde semble

tellement nouveau et intact.

La rosée sous forme

de cristaux scintillants sur les feuilles.

Haut dans le ciel

les premiers oiseaux,

au loin le roucoulement d'’une colombe.

Parfois, le gazouillis d’'un moineau.

De la terre mère s'’élève un parfum délicieux.

La pensée à des plages ensoleillés, blanc rivage,

des goélands le long de l’'eau,

fleurs de champs dans un éventail d'’enjouement,

fait sourire de plaisir.

Un paradis de silence, là, nature pure.

Laisser le monde de stress derrière nous.

Les paroles résument les émotions en phrases.

Sur ce papier blanc les jours s'’entassent.

Rien n'’est ce qu’i semble.

Les apparences sont trompeuses.

On lit des mensonges et des vérités.

Dans la vie, on doit faire grand choix.

Préférant se tourner, les gens préfèrent

regarder autrui pour l'évaluer.

Ils ne voient pas la barre dans leurs propres yeux.

L'’optimiste ressent de la douleur.

Le pessimiste souffre. La douleur est inévitable,

mais l'’homme crée lui-même beaucoup de souffrance.

Le plupart des gens trouvent tout comme évident.

C'‘est un dard ignoble dans le cœur de beaucoup de gens.

Peu importe ce que fait l'’autre pour vous, soyez reconnaissant et dites,

une fois de plus

«Merci.»

Aimer et chérir,

sont deux choses différentes.

Vous aimez la nature.

On chérit son partenaire.

La terre la planète de la dualité.

La différence entre le bien et le mal.


Richesse, pauvreté, famine et des guerres,

des ingrédient qui se répètent.

Les gens se combattent avec et pour les autres.

Toujours à la recherche d'’un monde meilleur.

Heureux de voir de la charité.

Rencontrez des gens conscients !

Personnes qui veulent transformer la planète Terre, à

l’'amour universel.

Rêveurs qui enfilent les points d’'espérance

cherchent le bon dans chaque personne.

Ils se battent pour la paix.

Ils ne se laissent pas aveuglés par la cupidité et la jalousie.

Ils portent des perles de la paix.

Leur chaîne devient de plus en plus longue.

Personnes qui ont le même objectif.

Effectivement, ils existent.

(«Émotions» Lidy De Brouwer)

Le Printemps

 

Jour après jour,

je t’aime.

Renaissance est ton nom

belle nature.

 

Tu essaies de plaire

en déployant tes atours.

 

La rosée du matin perle.

En toi tout se mue

en pureté

et en bonheur.

 

Printemps, tu es douceur.

Tes couleurs sont divines.

L’infini se pare

du réel.

 

(poésie envoyée pour le Printemps de la Poésie)