Didier Bernard

 

Il y a 3 ans, j'ai commencé à écrire un hommage à mon grand-père, mort à Verdun en 1916.

J'ai étoffé le récit sur la vie de mes ancêtres angevins pour en faire une sorte de chronique sur deux siècles.

Je pensais le distribuer autour de moi, mais je crois qu'il peut intéresser d'autres Angevins, passionnés comme moi par l'histoire de leur cité.

 

 

 

 

 

courriel